Le monument Alphand avenue Foch à Paris par l’architecte Jean-Camille Formigé et le sculpteur Jules Dalou (1899). Alphand, debout sur le monument, donne ses ordres à ses collaborateurs, l’architecte Bouvard, le peintre Roll, l’ingénieur Huet et le sculpteur Dalou lui-même (source : www.paristoric.com) – © D. Lejeune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.