Rostand demande à son architecte : « … quant aux jardins […], ils seront “à la française”, avec leurs lignes bien dessinées, leurs bassins, leur orangerie et leur gloriette ! »

© Musée Edmond Rostand,
Villa Arnaga, Cambo-les-Bains. Photo Florence Calméjane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.