Edito : un peu, beaucoup, passionnément…

Les Astéracées (ou Composées) sont la famille de plantes à fleurs qui rassemble le plus de genres et d’espèces, loin devant les Orchidées et les Fabacées.

Elle se caractérise par la présence de capitules mimant une fleur de grande taille. Ces structures sont particulièrement adaptées à « l’atterrissage » des insectes et contribuent à la production de miel. En plus de quelques aspects botaniques, ce Grand Angle est l’occasion de découvrir les multiples usages de cette famille. Du côté des plantes entières, l’expérience de Toul démontre l’adaptabilité de la famille à un milieu urbain très contraignant.

Du côté des fleurs coupées, si la star reste la rose, on notera que Chrysanthème et Gerbera sont bien classés. Tournesols et chicorées sont polyvalents : ornementaux, producteurs d’huile et de tubercules pour les premiers, productrices d’un ersatz de café, d’inuline, de chicons et autres salades pour les secondes. Vous découvrirez aussi que cette famille cache quelques plantes succulentes et des légumes un peu oubliés (salsifis ou scorsonères).

Enfin, quelques genres se déclinent en infusions, décoctions, macérations… Mais tout n’est pas rose car allergies (ambroisie) et toxicité (absinthe), même rares, sont au rendez-vous.

Noëlle Dorion

Membre du bureau de la SNHF en charge de Jardins de France,
membre du conseil scientifique de la SNHF