Des bulbes d’été pour un jardin extraordinaire

Frédéric Pernel

Les plantes à bulbe sont celles possédant un organe souterrain de repli hivernal, non racinaire, dont la structure varie considérablement en fonction des espèces. Ce peut être un bulbe à tunique (ou oignon), sans tunique (ou bulbe à écailles tel le lis), un tubercule ou un corme. Les plantes vivaces à racines charnues permanentes ne sont pas à ranger parmi les “bulbes”, au sens botanique. Tels sont exclus les hémérocalles, agapanthes, asphodèles et Eremurus, même si les jardineries proposent également au rayon “bulbes” pivoines et iris, dahlia et cannas.

Quelques plantes « phare »

Pour attirer les regards, l’admiration et les félicitations, voici des exemples de fleurs inhabituelles :

Cardiocrinum giganteum (Liliacée)

Ce “lis géant” est originaire des forêts humides de l’est de l’Himalaya (Népal, Inde, NW Birmanie, SW Chine…). Les feuilles pétiolées, cordiformes, vert foncé, rappelant celui des Hosta, atteignent 60 cm et disparaissent à l’automne. Après plusieurs années de croissance, le bulbe produit une tige de 1,5 à 3 m. En juillet, s’y épanouissent 10 à 25 fleurs inclinées, en forme de trompette, de 15 cm de diamètre et 30 cm de long.

Elles sont blanches, intérieurement marquées de stries brun rouge et extérieurement plus ou moins teintées de vert. Elles exhalent un parfum, plus marqué le soir. La variété chinoise yunnanense (= Lilium giganteum var. yunnanense, L. mirabile) a des hampes presque noires. Cette plante apprécie un sol très riche en humus, profondément travaillé, drainé mais toujours humide, dans un endroit frais, mi-ombragé. ombragé. C’est un bulbe idéal dans un parc boisé, rustique en zones 6 à 8 (zonage climatique américain, cf. tableau ci-dessus).

Tigridia pavonia (Iridacée)

Originaire du Mexique et du Guatemala, sa période de floraison est juillet- août. Sa rusticité correspond à la zone 8. Le bulbe est planté, au soleil, à 10 cm de profondeur dans un sol bien drainé pour éviter l’humidité. La floraison, haute de 40 à  60 cm, varie en rouge, orange, rose, jaune, blanc. Les espèces disponibles parmi les 23 que comporte le genre sont T. pavonia ‘Canariensis’ aux fleurs jaunes, T. pavonia ‘Alba’ aux fleurs blanches, T. meleagris aux petites fleurs roses.

Tigridia pavonia (Juillet, Normandie)
Tigridia pavonia (Juillet, Normandie)

Watsonia (Iridacée)

Réserver une exposition ensoleillée, chaude et abritée du gel (zones 8 à 9) à cette plante originaire d’Afrique du Sud.

Le bulbe se plante à 10-15 cm de profondeur, dans un sol drainant. élégante, elle ressemble au glaïeul. Sa floraison rose rouge, abricot, rouge orangé a lieu de juin à juillet. La culture en pot sous châssis froid est la meilleure méthode pour permettre la mise en place fin mai dans les plates-bandes et retour à l’abri en septembre.

Adopter les bonnes solutions

La rusticité des plantes à bulbes dépend des conditions de plantation (exposition, humidité, type de sol) et de la température hivernale dans votre jardin. On peut choisir ses bulbes pour des floraisons s’’étalant de la fin du printemps jusqu’à la mi-septembre.

Watsonia confusa (Juillet, Roscoff)

Planter juste

Pour déterminer la profondeur de plantation du bulbe, il existe une règle générale, suivie de nombreuses exceptions. Il conviendra donc de bien suivre les instructions données sur l’étiquetage, questionner le vendeur spécialisé. La règle générale est que le sommet du bulbe est placé à une profondeur correspondant à trois fois le diamètre maximum du bulbe.

À utiliser sans modération

Pour succéder aux massifs de printemps, ceux entièrement composés de plantes à bulbes d’été sont possibles. Les combinaisons de nuances et de feuillages sont non seulement possibles, mais recommandées. La sélection suivante peut vous y aider.

Un choix sur l’époque de floraison

Transition
printemps
été

Allium christophii, a. karataviense, a. nigrum, a. schubertii, a. aflatunense, a. stipitatum, Camassias, Nectaroscordum, Ornithogallum, Scilla peruviana.

Les floraisons
de juin 

Allium amethystinum, a. caeruleum, a. cernuum, a. giganteum, a. carinatum, a. spaerocephalon, Dierama, Lilium.

Les floraisons
de juillet 

Begonia, Cardiocrinum giganteum, Crinum, Crocosmia, Freesia, Galtonia, Tulbalghia.
Les floraisons d’août  Amaryllis, Eucomis, Gladiolus, Habranthus.

Les floraisons
de septembre 

Colchicum, Nerine, Polianthes, Schizostylis, Sternbergia.

Allium sp. (Liliacée)

Ils sont assez rustiques, toutefois, on peut les faire démarrer en godet à installer en pleine terre au printemps.

Quelques espèces d’Allium

Espèces

Origine Couleurs Hauteur (cm) Profondeur (cm) Epoque de floraison

Diamètre de la fleur

A. aflatunense Asie Centrale (zone 7) Pourpre vif 90  

 

5 à 10

suivant le

calibre

Début d’été 10 cm
A. christophii Amérique du Nord (7) Lilas foncé 60-90 Début d’été 20 cm
A. giganteum Asie et Europe (7) Lilas 120 Milieu d’été 10 cm
A. moly ‘Zwanenburg’ Espagne, France (7) Jaune 30 6-7 7 cm
A. ostrowskianum Europe (7) Rose 20 6-7 5 cm
A. caeruleum O. Sibérie, Chine (7) Bleu clair 50 6-7 6 cm

Crocosmia x crocosmiiflora (Iridacée)

La hauteur de cet hybride est comprise entre 0,90 et 1 m. Sa floraison orange a lieu de juillet à août. Les cormes seront plantés au printemps à 8 cm de profondeur dans une terre non calcaire.

La plante forme des touffes denses à diviser tous les 3-4 ans.
Crocosmia masonorum, se trouve également en zone 8.

Galtonia candicans ou « Jacinthe du Cap » (Liliacée)

C’est une plante rustique en zone 7. Le bulbe sera planté en mars, au soleil ou à mi-ombre, à une profondeur de 20 cm, dans un sol acide, avec une humidité suffisante en période de végétation. La plante atteint une hauteur de 1,20 à 1,50 m et fleurit de juillet à septembre.

Gladiolus x colvillei (Iridacée)

Dans les régions à gelées tardives, le corme de ce petit glaïeul sera planté, après la mi-mai, à 8-10 cm de profondeur. D’une hauteur variant de 40 à 60 cm, il s’épanouira de juin à juillet avec des couleurs variées : orangé, rose, rouge, saumon avec macules lie-de-vin.

A. christophii (Juin, Wisley garden)
Crocosmia crocosmiiflora (Juillet, Normandie)
Galtonia Candicans (Juillet, Normandie)

Liatris spicata (Asteracée)

Originaire d’Amérique du Nord, le genre comprend environ 40 espèces. Très rustique cette fleur orne les jardins européens depuis des siècles (zone 7). Elle est à planter en automne dans un sol riche en humus, drainant, au soleil. Sa hauteur de 1 m en fait une plante de massif. Sa fleur violette, pourpre (‘Kobold’) ou blanche (‘Alba’, ‘Floristan Alba’) paraît de juillet à mi-septembre. Les épis bien droits lui confèrent un caractère structurant au sein d’une plate-bande où la compagnie de graminées est d’un bel effet.

Nerine bowdenii (Amaryllidacée)

Sur les 30 espèces de nérines, originaire d’Afrique du Sud, Nerine bowdenii est la plus courante. En zone 9, le bulbe émerge du sol. Ailleurs, il doit être planté sous 8 à 10 cm de terre, ou alors cultivées en pot hors gel. Dans tous les cas, riche et drainant. Il est préférable de l’exposer au Sud, au pied d’un mur. En fin d’été, s’épanouissent 6 à 8 fleurs roses en trompette récurvée, à l’extrémité d’une vigoureuse tige. Ces fleurs apparaissent avant le feuillage. Les variétés conseillées sont : ’Alba’, ‘Albivetta’, ‘Kodora’, ‘Mark Fenwick’s’, ‘Nikita’, ’Pink Triumph’ ou encore ‘Stephanie’.

À visiter…

En France :

• Parc paysager de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris

En Europe :

• Jardin de la RHS à Wisley – Woking – Surrey –
Tél. 01483 224234

• Chelsea Physic Garden – 66 Royal Hospital Road – London – SW3 – Tél. 0171 352 5646.

• Parc du Keukenhof – Stationsweg 166a – 2161 AM Lisse –
Tél. 00 (31) 252 465 555

À lire …

– Robert Catterini, Bulbes à Fleurs, Horticolor, 2002, 196 p.

– Marie-Hélène Loaëc, Jardin des sens, bulbes parfumés,
Hachette 2000, 160 p.

The Royal Horticultural Society Bulbes, Marabout Côté Jardin, 2001, 200 p.