Le Figuier. Un bel arbuste venant d’Asie mineure

Roger Prat et Jean-Pierre Rubinstein

Le figuier est un bel arbuste caractérisé par ses grandes feuilles découpées palmatilobées, 3 à 7 lobes de forme assez irrégulière. La tige du figuier contient un latex blanc irritant.

Le figuier de la région méditerranéenne, connu pour ses figues comestibles, (Ficus carica L. de la famille des Moracées) est la seule espèce européenne du genre Ficus. Il vient d’Asie mineure mais a colonisé tout le bassin méditerranéen depuis fort longtemps puisqu’il était connu et cultivé en Mésopotamie. Sa résistance au froid lui a permis de s’installer plus au nord en France.

 

Figuier: feuilles lobées et jeunes figues - © R. Prat

Figuier: feuilles lobées et jeunes figues - © R. Prat

 

Alors que la fructification des arbres fruitiers se déroule généralement à une date bien précise, il y a le temps des fraises et celui des cerises, les figuiers des régions du sud initient des bourgeons à figues deux fois dans l’année. Ceux-ci donneront des figues à deux ou trois moments différents.


La figue, un drôle de fruit

Ce que l’on nomme fruit, la figue, est en fait un objet très complexe. La figue jeune est une inflorescence dont l’axe s’est condensé en se creusant. Il forme un conceptacle dans lequel les fleurs se développent sur sa paroi interne. Après la fécondation, les fleurs donnent des fruits tandis que la paroi du conceptacle devient charnue ? Ce faux fruit est appelé sycone du nom de la figue en grec. Il a la forme d’une poire et est constitué d’une enveloppe contenant une chair légèrement granuleuse.
L’enveloppe est percée d’un petit orifice (ostiole) clos situé à l’opposé du pédoncule. Les fleurs s’insèrent sur la paroi interne de cette urne. On disait parfois que le figuier donnait des fruits sans avoir donné de fleurs !

 

Les populations de figuiers sauvages

Dans les populations sauvages, par semis des graines, on obtient deux sortes d’arbres en égale proportion : les caprifiguiers, et les figuiers femelles sur lesquels on récolte les figues.
Seules les figues des caprifiguiers possèdent des fleurs mâles fertiles (pas d’ovaire) situées au sommet du sycone autour de l’ostiole. Les fleurs femelles occupent l’espace restant. Les figuiers femelles portent des figues ne possédant pas de fleur mâle, et des fleurs. Après fécondation, les fleurs se transformeront en fruits (petites drupes contenant une graine). L’enveloppe (réceptacle) et l’ensemble des fleurs grandiront en devenant charnus et constitueront, chez le figuier femelle, la figue comestible. Les grains contenus dans la chair correspondent aux minuscules drupes.

 

> lire la suite

Jardins de France 633. janvier-février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jardins de France